Qu’est-ce que le SMILE ?

C’est une technique de chirurgie réfractive de dernière génération.

Comme pour la LASIK et la PKR, cette technique consistent à modifier les rayons de courbure de la surface de la cornée. Elle agit dans les couches profondes afin de corriger des défauts optiques de myopie avec ou sans astigmatisme mais bientôt aussi d’hypermétropie ou encore de presbytie.

SMILE = Small Incision Lenticule Extraction

A qui s’adresse-t-il ?

La technique SMILE permet de corriger la myopie, l’astigmatisme. La presbytie est compensable. L’hypermétropie est en phase d’évaluation pour cette technique et n’est pas proposé actuellement.

Comment réalise-t-on un SMILE ?

L’intervention se déroule sous anesthésie locale, elle est totalement indolore, dure environ dix minutes par oeil et comprend deux temps opératoires successifs :

-Le chirurgien programme le laser femtoseconde, qui après centrage et alignement, taille, à l’intérieur de la cornée et sans l’ouvrir, une lentille qui correspond à l’anomalie visuelle à corriger.
-Le chirurgien retire alors cette lentille de tissu cornéen par une petite incision de 2 à 4mm

Quels sont les avantages et les inconvénients du SMILE ?

  • Il n’y a pas de découpe d’un volet cornéen comme dans le LASIK, et donc :
    Pas de risque de déplacement du volet
    -Moins de risque de mauvaise cicatrisation
    -Moins d’altération des nerfs cornéens et donc meilleure préservation de l’innervation de la cornée et de la boucle réflexe responsable du larmoiement  : le SMILE diminue une pseudo-sécheresse oculaire. Cette sécheresse se corrige assez vite spontanément, mais oblige toutefois le patient à utiliser des larmes artificielles pendant quelques semaines.
    -Possiblement une meilleure préservation de l’architecture cornéenne, et donc un moindre risque d’ectasie.
  • Le SMILE, réalisé dans les couches profonde de la cornée (comme le LASIK), évite la douleur de la PKR (Photokératectomie Réfractive = Laser de Surface).
  • On utilise une plus grande zone optique que ces deux autres techniques, ce qui améliore le confort, en particulier en vision nocturne.
  • Une meilleure précision que pour le LASIK et la PKR : La taille au laser Femtoseconde d’une lentille qu’on retire semble d’un effet plus précis que le surfaçage réalisé au laser Excimer.
  • A l’heure actuelle cette technique n’est pas disponible pour les hypermétropes et les forts astigmates.
  • Les retraitements sont plus difficiles qu’en technique LASIK
  • Comme dans toutes les techniques réfractives, l’œil peut être plus sensible à la lumière, aux éblouissements, ou avoir des halos la nuit pendant quelques semaines. Ces derniers peuvent être définitifs dans les traitements de très fortes myopies ou chez les sujets dont les pupilles sont naturellement dilatées, mais sont habituellement faiblement ressentis par rapport au gain de vision générale.
La récupération visuelle est très rapide : dans les heures qui suivent, la cornée reprend une transparence normale et il n’existe aucune douleur.
Les deux yeux sont traités dans une même séance, le travail peut-être repris dès le lendemain dans 90 % des cas.Le SMILE est la 3eme génération de chirurgie réfractive : c’est un LASIK sans capot et / ou une PKR sans douleur.

Plus d’informations

Si vous êtes intéressé par cette technique, précisez le lors de votre prise de rendez-vous par téléphone ou bien directement à notre cabinet.

Pour les rendez-vous en vue d’une chirurgie réfractive (laser), vous pouvez contacter le numéro dédié : 09.72.17.52.05

Un premier rendez-vous gratuit vous sera alors proposé lors duquel nous vous ferons les examens nécessaires afin de savoir s’il est médicalement possible de réaliser cette chirurgie au laser (contrôle de la cornée…). Si vous ne présentez aucune contre-indication, un autre rendez-vous avec votre médecin ophtalmologiste vous sera donné rapidement pour la suite des examens.

Pour plus d’informations, vous pouvez visualiser la feuille d’information de la Société Française d’Ophtalmologie.

Rédaction : Docteur Pierre-Olivier LAFONTAINE le 01/02/2016. Dernier contrôle et modification le 06/05/2017.