La PKR ou Photo Kératectomie Réfractive
(PRK = Photo Refractive Keratectomy en anglais)

Cette technique consiste à modifier les rayons de courbures de la surface de la cornée et ce en agissant dans les couches superficielles, afin de corriger les défauts optiques de la myopie avec ou sans astigmatisme mais aussi d’hypermétropie ou encore de presbytie.

A qui s’adresse-t-elle ?

Cette technique est utilisée pour corriger la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie et la presbytie faible à modéré.

Comment est-elle réalisée ?

L’intervention se déroule sous anesthésie locale. Elle est totalement indolore, dure environ dix minutes par œil et comprend  trois temps opératoires successifs :

  • Le chirurgien retire l’épithélium cornéen. En enlevant celui ci on accède à la couche superficielle du stroma cornéen.
  • Le laser excimer sculpte la surface cornéenne en vaporisant les tissus par touche de quelques microns. La délivrance du laser est constamment surveillé par le chirurgien et un suivi actif de l’oeil (Eye Tracking)
  • Le chirurgien met en place une lentille pansement sur la zone traitée qui sera retirée après quelques jours

Quels sont les avantages et les inconvénients de la PKR ?

  • La PKR est une technique simple, efficace. C’est la plus ancienne (1987) technique de chirurgie réfractive au laser avec donc le plus de recul, ce qui ne l’empêche pas de profiter des derniers algorithmes de programmation laser
  • La PKR est une technique simple, sans découpe de capot et donc sans risque de déplacement de ce dernier
  • La PKR est une technique simple nécessitant moins de matériel que les autres technique elle est donc moins onéreuse
  • La gène post opératoire nécessite de diminuer ses activités quelques jours (3 à 6) jusqu’à l’ablation de la lentille pansement
  • La récupération complète nécessite environs 3 semaines (2 à 6 semaines)
  • Risque infectieux minime, retard ou trouble de cicatrisation (« haze ») pouvant retarder la récupération complète
  • Technique nécessitant une épaisseur cornéenne moindre que pour le LASIK
  • Comme dans toutes les techniques refractives, l’œil peut être plus sensible à la lumière, aux éblouissements, ou presenter des halos la nuit pendant quelques semaines. Ces derniers peuvent être définitifs dans les traitements de très fortes myopies ou chez les sujets dont les pupilles sont naturellement dilatées, mais sont habituellement faiblement ressentis par rapport au gain de vision générale.
La technique de PKR est proposée à des patients possédant une myopie faible à modérée ou au faible hypermetrope, chez qui l’arrêt post opératoire pose peu de problème. Elle peut être également proposée dans le cas de cornés fines ou chez certains patients présentant une fragilité épithéliale contre indiquant un LASIK. L’alternative moderne chez les myopes est le SMILE qui combine les avantages du LASIK et de la PKR sans leurs inconvénients.

Plus d’informations

Si vous êtes intéressé par cette technique, précisez le lors de votre prise de rendez-vous par téléphone ou bien directement à notre cabinet.

Pour les rendez-vous en vue d’une chirurgie réfractive (laser), vous pouvez contacter le numéro dédié : 09.72.17.52.05

Un premier rendez-vous gratuit vous sera alors proposé lors duquel nous vous ferons les examens nécessaires afin de savoir s’il est médicalement possible de réaliser cette chirurgie au laser (contrôle de la cornée…). Si vous ne présentez aucune contre-indication, un autre rendez-vous avec votre médecin ophtalmologiste vous sera donné rapidement pour la suite des examens.

Pour plus d’informations, vous pouvez visualiser la feuille d’information de la Société Française d’Ophtalmologie.

Rédaction : Docteur Pierre-Olivier LAFONTAINE le 05/05/2017. Dernier contrôle et modification le 06/06/2017.