Qu’est-ce que le LASIK ?

Cette technique consistent à modifier les rayons de courbure de la surface de la cornée et ce en agissant dans les couches plus profondes afin de corriger des défauts optiques de myopie avec ou sans astigmatisme mais aussi d’hypermétropie ou encore de presbytie.

A qui s’adresse-t-il ?

Cette technique est utilisée pour corriger la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie et la presbytie.

Comment est-il réalisé ?

L’intervention se déroule sous anesthésie locale. Elle est totalement indolore, dure environ dix minutes par œil et comprend trois temps opératoires successifs :

  • -Le chirurgien découpe tout d’abord une fine lamelle de cornée soit avec un laser femtoseconde dans le Lasik 100% laser, soit avec un microkératome dans le Lasik standard. Cette lamelle reste cependant attachée par une petite charnière latérale ou supérieure. On peut ainsi la soulever, d’où son nom de « capot cornéen ». En soulevant ce capot on peut accéder aux couches profondes de la cornée, appelées stroma cornéen
  • -Le laser excimer sculpte la surface cornéenne en vaporisant les tissus par touche de quelques microns. La délivrance du laser est constamment surveiller par le chirurgien et un suivi actif de l’oeil (Eye Tracking)
  • -Le chirurgien rabat enfin le capot cornéen qu’il repositionne sans suture sur la zone traitée. Celui-ci adopte ainsi la nouvelle forme de la cornée et adhère rapidement aux plans profonds grâce à un phénomène de cicatrisation

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

  • Le LASIK évite la douleur de la PKR et la récupération visuelle est plus rapide qu’avec celui ci
  • Possibilité de traiter de plus forte myopie et astigmatisme qu’en PKR
  • Retraitement et retouche facile, en re-soulevant le capot, dans les cas de retraitement (surtout pour les grosses corrections)
  • Risque de déplacement du capot, problème de cicatrisation de l’interface
  • Technique nécessitant une épaisseur cornéenne minimale
  • Comme dans toutes les techniques réfractives, l’œil peut être plus sensible à la lumière, aux éblouissements, ou avoir des halos la nuit pendant quelques semaines. Ces derniers peuvent être définitifs dans les traitements de très fortes myopies ou chez les sujets dont les pupilles sont naturellement dilatées, mais sont habituellement faiblement ressentis par rapport au gain de vision générale.
  • La récupération visuelle est très rapide : dans les heures qui suivent, la cornée reprend une transparence normale et il n’existe aucune douleur.
  • Les deux yeux sont traités dans une même séance, le travail peut-être repris dès le lendemain dans 90 % des cas.
  • La récupération visuelle chez les myopes est quasi immédiate (2 à 3 heures) la conduite automobile possible dès le lendemain matin chez près de 100% des patients.
  • Chez les hypermétropes, c’est la vision de près qui revient en premier et dès les premières heures qui suivent le traitement, le patient peut trouver une vision sans lunettes, il en est de même pour les presbytes. La vision de loin va progressivement évoluer pour devenir définitive dans les 3 à 6 mois. Il est prudent de ne pas envisager de longs parcours en voiture dans la première semaine après intervention.

Spécificité du LASIK 100% Laser avec l’utilisation du laser Femtoseconde :

  •  Une découpe plus fine du capot cornéen : le laser femtoseconde découpe une lamelle de 100 à 120 microns d’épaisseur, contre environ 160 microns avec le microkératome mécanique. L’épaisseur de cornée restante sous le capot étant plus importante, le laser excimer dispose d’une plus grande épaisseur de cornée pour traiter le défaut visuel ce qui a l’avantage de pouvoir élargir les indications et d’augmenter le diamètre de la zone optique de traitement pour réduire les effets secondaires indésirables nocturnes.
  • Une découpe du capot cornéen très régulière et beaucoup plus précise : la précision dans la régularité du capot cornéen obtenu diminue les risques d’effets secondaires liés au Lasik, comme un léger astigmatisme ou des aberrations optiques (responsables d’éblouissements ou de halos nocturnes).
  • Une meilleure préservation de l’épithélium de la cornée : cela évite ainsi un retard de récupération visuelle post-opératoire parfois observée avec le Lasik.
  • Une meilleure préservation de l’innervation de la cornée : le Lasik 100% laser prévient une pseudo-sécheresse oculaire. Cette sécheresse se corrige assez vite spontanément, mais oblige toutefois le patient à utiliser des larmes artificielles pendant quelques semaines.
  • Une diminution du risque infectieux : même si ces risques sont très rares avec le Lasik standard et évités en particulier par un traitement antibiotique local par collyres encadrant l’opération, l’utilisation du laser femtoseconde à la place du microkératome mécanique, offre de plus grandes garanties contre une éventuelle contamination microbienne, de même que l’utilisation de kits à usage unique.

Le LASIK 100% laser est une opération de dernière génération, donne de meilleurs résultats et permet d’effectuer un traitement plus adapté aux particularités anatomiques de chaque patient essentiellement en termes d’épaisseur. Nous pouvons en effet choisir l’épaisseur souhaitée ainsi que le diamètre de la lamelle et nous obtenons ce que nous avons programmé à quelques microns près. Ceci est particulièrement intéressant chez les patients à cornée fine et à forte myopie. Par l’économie tissulaire obtenue, nous pouvons choisir de larges zones de traitement excimer et améliorer ainsi la qualité de vision nocturne.

Plus d’informations

Si vous êtes intéressé par cette technique, précisez le lors de votre prise de rendez-vous par téléphone ou bien directement à notre cabinet.

Pour les rendez-vous en vue d’une chirurgie réfractive (laser), vous pouvez contacter le numéro dédié : 09.72.17.52.05

Un premier rendez-vous gratuit vous sera alors proposé lors duquel nous vous ferons les examens nécessaires afin de savoir s’il est médicalement possible de réaliser cette chirurgie au laser (contrôle de la cornée…). Si vous ne présentez aucune contre-indication, un autre rendez-vous avec votre médecin ophtalmologiste vous sera donné rapidement pour la suite des examens.

Pour plus d’informations, vous pouvez visualiser la feuille d’information de la Société Française d’Ophtalmologie.

Rédaction : Docteur Pierre-Olivier LAFONTAINE le 18/11/2015. Dernier contrôle et modification le 06/05/2017.