2014-10-24 18.20.24

Le Daytona

Cet appareil d’une qualité remarquable est dotée d’une technologie de laser à balayage permettant le diagnostic, l’analyse, et la documentation de pathologies oculaires pouvant d’abord se manifester à la périphérie. Ces maladies ne sont pas toujours immédiatement décelées par les techniques et équipements d’évaluation traditionnels.

Cet examen nous offre un cliché en quelques secondes, sans contact et sans aucune dilatation, avec une vue complète de la rétine et de la quasi totalité du fond d’œil.

C’est une aide au diagnostic précieuse mais aussi un appareil parfaitement adapté à la surveillance du diabète, d’occlusion veineuse, etc…


Le champ visuel

Le champ visuel correspond à l’espace que vos yeux immobiles peuvent voir. En pratique, il permet de visualiser les limites de votre champ de vision en émettant à différents endroits de l’espace un stimulus visuel (lumière ou flash lumineux) d’intensité variable devant votre œil immobile.Ce stimulus, selon qu’il est vu ou non, permet d’établir les limites de ce champ.

Il n’y a aucune préparation particulière pour cet examen, ni dans les jours qui le précèdent ni le jour même.


LʼOCT

L’OCT (Optical Coherence Tomography ou encore tomographie par cohérence optique) est un examen indolore et sans contact qui utilise une technique d’imagerie très performante.

Cette technique permet d’étudier la rétine , de visualiser sa forme et l’épaisseur des cellules, ainsi que la tête du nerf optique (nerf qui conduit l’information visuelle vers le cerveau).

Il n’a pas besoin d’entrer en contact avec votre œil et ne nécessite aucune anesthésie ni aucune préparation.

Le laser YAG

Le laser YAG est utilisé dans le traitement de la cataracte secondaire (membrane s’opacifiant en arrière de l’implant posé après une chirurgie de la cataracte) et du glaucome à angle fermé (iridotomie laser).

Il s’agit d’un laser capable de sectionner la matière (on parle de photosection) :il est utilisé pour 2 indications principales :

1/ la cataracte secondaire

2/ la réalisation d’un petit orifice à la base de l’iris pour mettre à l’abri une personne à risque d’un glaucome par fermeture de l’angle.


La biométrie

Cet appareil (IOL master* de Zeiss) permet notamment d’évaluer la puissance du cristallin artificiel, avant une intervention de cataracte, par calcul mathématique en fonction de la mesure de la longueur de votre globe oculaire et de la courbure de votre cornée.
Ces mesures sont obligatoires à la préparation d’une opération de la cataracte pour l’évaluation de la puissance de l’implant à poser.

Il n’y a aucune préparation particulière pour cet examen.

Le laser ARGON

Le laser argon agit par brûlure microscopique ( appelée photocoagulation) des zones pathologiques très localisées.

Le laser argon est utilisé principalement dans :

Il est utilisé également pour le traitement de petites lésions des paupières qui ne justifieraient pas de chirurgie. Pour cet examen, nous procédons à l’instillation de gouttes anesthésiantes.


L’auto-réfractomètre

L’auto-réfractomètre (Nidek*) est un appareil qui calcule automatiquement la réfraction objective, la courbure de la cornée (kératométrie) et la mesure de la tension oculaire sans contact avec l’œil du patient.


L’échographie

L’échographie est un examen qui utilise des ultra-sons. Ils sont émis par une sonde placée au contact de l’œil. Ils sont réfléchis différemment en fonction des structures qu’ils traversent. Les ultra-sons réfléchis sont enregistrés par la sonde et permettent de créer l’image en coupe visible sur l’écran que le médecin pourra alors analyser.

La réalisation d’une échographie de l’oeil permet surtout de vérifier l’intégrité du fond d’oeil et de calculer la puissance de l’implant, quand il existe une cataracte totale. Elle est aussi utile pour l’analyse de tumeur oculaire.

Pour cet examen, nous procédons à l’instillation de gouttes anesthésiantes.


L’angiographie numérique

L’Angiographie numérique effectue une imagerie des vaisseaux sanguins rétiniens réalisée après lʼinjection indolore dʼun liquide fluorescent (fluorescéine et/ou vert d’indocyanine) dans la veine du bras. Il permet de faire un bilan de nombreuses maladies rétiniennes comme la rétinopathie diabétique, les pathologies vasculaires ou DMLA (dégénérescence maculaire liée à lʼâge).


La topographie

La topographie est une technique dʼanalyse de la surface de la cornée.

En balayant la surface de lʼoeil sur plus de 9 000 points de repère, les topographes permettent à votre ophtalmologue dʼétablir une carte précise de la cornée (son épaisseur, son diamètre, ses courbures de face avant et arrière, la profondeur de la chambre antérieure ). Il sert également pour la mesure précise de la courbure de la cornée pour le calcul d’implant toric ou multifocal dans la chirurgie de la cataracte. Cet examen est indispensable pour le bilan préopératoire en chirurgie réfractive.